Crise Global 57

Uma crise sistémica sem paralelo
Redefinir os critérios de riqueza, crescimento e bem-estar

Joseph Stiglitz : “Nous n’avons pas de système économique de rechange”

LEMONDE.FR | 19.01.09 | 09h29 • Mis à jour le 19.01.09 | 14h30

“Ce que nous vivons n’est pas seulement une crise du système financier, mais une crise de détérioration des richesses en général.” Interrogé dans “Le Monde des livres” sur LCI, vendredi 16 janvier, à l’occasion de la réédition de son livre Un autre monde : contre le fanatisme de marché (Livre de poche, 2008), l’économiste américain Joseph E. Stiglitz, Prix Nobel d’économie (2001), professeur à l’université Columbia, a dénoncé l’hypocrisie du système financier américain qui, appuyé sur une dérégulation maximale des flux financiers, déresponsabilise les acteurs économiques, déséquilibre les rapports entre l’Etat et le secteur privé, et contribue à appauvrir plus qu’à enrichir les pays où règne le fanatisme du marché. D’où, selon lui, la nécessité d’inventer un système fondé sur de nouvelles valeurs.

OAM 519 20-01-2009 00:36

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s